Une question ?

Alfalfa

Alfalfa


Medicago sativa

Le suc des feuilles

  • Description :
    L’Alfalfa constitue l’une des plus riches sources minérales connues grâce à sa racine, capable d’absorber des nutriments difficilement accessibles par la plupart des autres plantes.
  • Usages :
    L’Alfalfa est un excellent stimulant général, notamment grâce à ses effets reminéralisants bénéfiques pour améliorer les problèmes d’ongles fragiles et de cheveux ternes, fourchus et cassants et plus généralement les problèmes d’asthénie. L’Alfalfa fournit toutes les vitamines connues incluant la vitamine K, essentielle à la synthèse des facteurs de coagulation. C’est pourquoi l’Alfalfa est préconisée dans les cas d’anémie. On notera aussi la présence d’un oestrogène végétal, le coumestrol, qui possède une action double, hormonale et reminéralisante par son calcium et par la silice, ce qui permet de conseiller l’Alfalfa contre les troubles de la ménopause et dans l’ostéoporose.

  • Composants :
    La Minéralisation Essentielle On utilise traditionnellement le suc de ses feuilles, riche en protéines (40 à 50%), en acides aminés (utilisés pour la synthèse des protéines), en minéraux dont le calcium et en oligo-éléments (silice, fer, phosphore, cuivre, zinc et sélénium).
  • Historique :
    Cette plante herbacée et vivace est originaire d’Asie et d’Afrique du Nord. Elle est de nos jours très répandue en Europe Centrale. Les Arabes avaient baptisé la plante “al-fac-facah”, ce qui signifie “père de toutes les nourritures”. Ils en nourrissaient les chevaux pour les rendre plus forts.


Faire défiler