Utilisation

Utilisation des huiles essentielles

Pures, très concentrées et composées de nombreuses molécules volatiles, les huiles essentielles peuvent être très actives et parfois toxiques à fortes doses. Il faut donc les utiliser avec précaution et demander, éventuellement, l'avis d'un médecin aromathérapeute ou d'un pharmacien. Il est généralement conseillé de les diluer dans une huile végétale et de les tester sur une petite surface corporelle pour vérifier l'absence de réaction allergique.
Dans tous les cas, il est indispensable d'utiliser des huiles essentielles de qualité, 100 % pures et naturelles, d'origine et de chémotype contrôlés, non déterpénées et de les conserver dans de bonnes conditions (flacon hermétiquement fermé à l'abri de la lumière).

La voie cutanée (massage, bain, sauna facial)

C'est la voie d'utilisation idéale des huiles essentielles qui auront alors une action localisée ou plus profonde et généralisée dans l'organisme grâce à leur pénétration rapide par cette voie. L'avantage de ce mode d'utilisation est de stimuler également l'odorat, qui a une part importante en aromathérapie.

Le massage :


Outre son action bénéfique propre, le massage permet une pénétration rapide de l'huile essentielle et de ses composants dans l'organisme.
Pour une action plus locale, les huiles essentielles peuvent être utilisées en frictions ou en compresses. Les compresses d'huile essentielle sont à appliquer quelques minutes sur la zone souhaitée.

Les huiles essentielles peuvent être utilisées pures avec précaution ou en dilution dans une huile végétale (huile d'avocat, d'amande douce, de germe de blé.) à raison de 1 à 2 gouttes par cuillère à soupe. Les applications se font habituellement deux fois par jour, le matin et le soir.
Précautions d'emploi :
Certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes (Bergamote, Citron, Mandarine, Santal,...), il est donc déconseillé de s'exposer au soleil après leur application.
D'autres peuvent être particulièrement irritantes, si appliquées pures, notamment la Cannelle, l'Origan et toutes les huiles essentielles riches en phénols ou monoterpènes.
Il est souhaitable, avant toute nouvelle utilisation, de procéder à un essai sur une petite surface corporelle.

Le bain :


Le bain est un mode d'utilisation des huiles essentielles, recommandé pour stimuler ou détendre l'organisme, favoriser l'endormissement ainsi que pour des applications cosmétiques.

Diluer 3 à 4 gouttes d'huile essentielle dans 1 cuillère à soupe d'huile végétale (Avocat, Amande douce,...) ou d'alcool à 90 ° ou dans du bain moussant avant de les disperser soigneusement dans une baignoire d'eau chaude. Cette dilution préalable est indispensable car, les huiles essentielles étant pratiquement insolubles dans l'eau, elles flotteraient à la surface et risqueraient de provoquer des irritations ou des brûlures cutanées. Prendre ce type de bain loin des repas 1 h avant ou 2 h après.

Le sauna facial :


Le sauna facial permet d'utiliser les huiles essentielles sans application directe sur la peau, ce qui pourrait être irritant. Il permet un soin complet du visage, en agissant par voie naturelle.

Pour cela, verser 6 à 10 gouttes d'huile essentielle dans un récipient contenant de l'eau bouillante. Rester penché au-dessus des vapeurs dégagées en recouvrant la tête d'une serviette pendant 15 à 20 minutes. La chaleur, l'humidité et l'action des huiles essentielles vont agir en synergie sur la peau pour des problèmes tels que l'acné, la sécheresse cutanée ou les rides.

Les voies respiratoires (inhalation, aérosolthérapie)

Les huiles essentielles sont composées d'un grand nombre de molécules volatiles qui pourront être libérées dans l'atmosphère à l'aide d'un diffuseur ou transportées par la vapeur d'eau, jusqu'aux voies respiratoires, lors d'une inhalation. La fumigation doit durer 5 à 10 minutes maximum

Les inhalations :


C'est le mode d'utilisation privilégié en cas d'infections respiratoires.
Dans un bol, mélanger 5 à 10 gouttes d'huile essentielle dans une cuillère à soupe d'alcool à 90°. Verser un quart de litre d'eau bouillante et inhaler la vapeur ainsi dégagée en se recouvrant la tête d'une serviette. La fumigation doit durer 5 à 10 minutes maximum.

Parfums d'ambiance et aérosolthérapie :


La plupart des essences peuvent être vaporisées dans une pièce ou dans un appartement dans le but d'assainir ou de désinfecter l'air ambiant (Eucalyptus, Pin), d'éloigner les insectes (Citronnelle, Géranium) ou tout simplement pour parfumer (Lavande, Ylang Ylang).

La vaporisation se fera à l'aide d'un brûle-parfum ou tout simplement sur une ampoule qui sera allumée quelques minutes.
Il est déconseillé de diffuser les huiles essentielles de manière continue pendant plus de 20 minutes afin de ne pas saturer l'air et éviter ainsi les irritations.
Précautions d'emploi :
Certaines huiles essentielles riches en phénols (Girofle, Thym,...), irritantes pour les muqueuses, ne doivent pas être utilisées en diffusion.

L'interface buccale

Elle s'effectuera sous forme de gargarismes et de bains de bouche. Elle est particulièrement intéressante pour lutter contre les infections et irritations des muqueuses (maux de gorge, aphtes, douleurs dentaires...). Pour ce mode d'utilisation, verser 1 à 2 gouttes d'huile essentielle non irritante pour les muqueuses, dans un verre d'eau. Se rincer la bouche et recracher.
Généralités | Utilisation

Faire défiler