Généralités

L’aromathérapie désigne une branche particulière de la médecine par les plantes. Ce terme savant est composé de deux racines grecques : aroma signifiant parfum et thérapie, méthode visant à soigner la maladie, à soigner le malade.
L’aromathérapie met en œuvre des essences et des huiles essentielles pures extraites de différentes plantes aromatiques appréciées pour leurs propriétés thérapeutiques. L’art de l’aromathérapeute diffère de celui du parfumeur puisqu’il recherche avant tout la qualité curative plus que la fragrance du parfum. Mais il existe un point commun : une essence dont l’odeur paraît désagréable ne convient jamais à celui qui la ressent ainsi.

Historique

L’histoire de l’utilisation des Huiles Essentielles remonte à environ 2000 ans avant J.C. On retrouve des traces de leur utilisation dans toutes les civilisations et sur les 5 continents. Elles sont depuis toujours appréciées pour leurs vertus bienfaisantes, antiseptiques et cosmétiques ainsi que pour leurs parfums.
Chaque huile possède des vertus spécifiques liées aux différents composants qu’elle contient. Les huiles essentielles sont un véritable concentré de ce que les plantes offrent de plus précieux. Ce sont des mélanges de substances aromatiques huileuses, volatiles et odoriférantes qui sont présentes, à l’état naturel, en faible quantité dans le végétal.
Elles peuvent être extraites aussi bien des fleurs, des feuilles, des fruits que des écorces ou encore des graines ou des racines de la plante.

Procédé d'obtention

Les huiles essentielles sont extraites par 2 types de procédés :
  • soit par distillation des végétaux et entraînement par la vapeur d’eau :
    les substances aromatiques sont entraînées par la vapeur d’eau dans une enceinte close : l’alambic.
    La vapeur entraîne les molécules aromatiques à travers un serpentin de refroidissement et redevient ainsi liquide. L’eau florale ainsi obtenue se sépare de l’huile essentielle : l’huile étant plus légère (en général) reste à la surface et peut être facilement recueillie.
  • ou par expression (pour les agrumes) : les poches sécrétrices du zeste de l’agrume sont brisées mécaniquement par pression à froid ce qui permet d’en recueillir l’essence.
    Pour les agrumes on parle en effet d’"essence", obtenue par simple expression (l’huile essentielle correspondant à l’essence distillée).
    Le produit obtenu est un mélange de substances volatiles, et non un mélange de corps gras comme sa dénomination d’"huile" laisse penser. La plupart des huiles essentielles sont incolores ou jaunes, avec des nuances très variées allant du jaune verdâtre au brun rouge.
    Le rendement de ces procédés dépend de chaque espèce végétale et peut être pour certaines plantes extrêmement faible, variant de 3 grammes à 3 kg d’huile essentielle pour 100 kg de plante utilisée.
    Par exemple, 200 g d’huile essentielle de camomille contre 1 kg d’huile essentielle de genièvre sont obtenues à partir de 100 kg de plantes.
    Ce faible rendement explique le prix élevé de certaines huiles et la tentation de les falsifier en les mélangeant avec d’autres molécules, d’autres huiles essentielles ou des molécules de synthèse.

Propriétés des huiles essentielles

Si chaque huile possède des propriétés bénéfiques spécifiques pour soulager les maux quotidiens, toutes ont en commun certaines caractéristiques.
La pénétration cutanée
Grâce à leurs caractéristiques lipophiles, les huiles essentielles passent très facilement à travers la peau, jusqu’au capillaires sanguins et peuvent donc agir ainsi dans tout l’organisme. Elles pénètrent également par d’autres voies et notamment l’interface respiratoire (inhalations, diffusion dans l’atmosphère…) et l’interface buccale (gargarismes).
Le pouvoir antiseptique
Un grand nombre d’huiles essentielles sont antimicrobiennes voire antivirales. Ce pouvoir est variable selon les plantes (spectre d’action plus ou moins important) et concerne préférentiellement l’une ou l’autre des régions de l’organisme
En application sur la peau, elles peuvent avoir des vertus cicatrisantes particulièrement intéressantes en cas d’affections cutanées.
Elles possèdent également des propriétés équilibrantes vis-à-vis des différentes fonctions de l’organisme et sans aucun effet d’accoutumance :
  • pour le bien-être articulaire
  • pour le bien-être digestif
  • pour retrouver tonus et vitalité...

Généralités | Utilisation

Faire défiler