Le Surpoids

Le surpoids est un problème majeur de santé publique dans les pays industrialisés comme la France en particulier.

Le surpoids touche les adultes mais aussi les adolescents de plus en plus jeune. L'obésité de l'enfant et celle de l'adolescent sont des problèmes grave de santé publique.

Nous sommes face à un vrai danger de société et bien loin de la simple préoccupation des adultes pour leur ligne. Les régimes amaigrissants ont montré leurs gloires et leurs faiblesses. Le régime basses calories est le pire de tous car il est très frustrant, attaque le moral autant que la graisse et favorise l’effet yoyo.

Traitement classique

Le traitement du surpoids passe par les régimes et surtout par l’hygiène alimentaire (c’est-à-dire réapprendre à manger normalement de tout pour perdre très progressivement du poids). Dans un premier temps, le régime proprement dit peut faire perdre les premiers kilos et encourager à continuer. Mais les régimes épuisent le corps et le moral, et c’est l’effet yoyo infernal ! Quant aux médicaments classiques, aucun médecin sérieux n’en donne (pas plus coupe-faim que diurétiques, mange graisses ou médicaments thyroïdiens).

Traiter le surpoids par les plantes

Les plantes sauront vous aider sans les inconvénients dramatiques des médicaments classiques.
L’orthosiphon a une action analogue et il est de plus un excellent draineur des rétentions d’eau et de toxines. Le thé vierge agit sur les graisses mais aussi sur l’appétit. Piloselle et fenouil sont deux plantes qui stimulent le nettoyage du corps par leur action diurétique. Enfin le fucus est une algue qui apporte de l’iode à faible dose et agit de façon naturelle et douce pour stimuler la thyroïde et aider au destockage des graisses, en particulier la cellulite.

Votre ordonnance phyto

Piloselle 1 ampoule par jour, associée à 1 gélule trois fois par jour, d’orthosiphon. On ajoutera fucus, 1 gélule matin et soir si la cellulite s’ajoute au surpoids.

En cas de fringales trop fortes ou de baisse de moral, 1 ampoule de thé vierge vers 16 heures (pas le soir).

Extrait du livre Le Guide de la Phytothérapie - Alpen Editions - Dr Daniel Sciemeca et Dr Max Tétau

Faire défiler