Antioxydants

Qui fait quoi ?

puce_verte.gif   La vitamine C :
protège les tissus en stimulant la synthèse des fibres de collagène et d'élastine. Elle est aussi essentielle à la qualité des défenses immunitaires de la peau. Peu stable, sa formulation commence à être maîtrisée.
puce_verte.gif   La vitamine E :
protège les graisses de l'oxydation par les radicaux libres. Au niveau de la peau, elle assure la première ligne de défense contre les rayons UV. Elle maintient le niveau des défenses immunitaires de la peau. Elle améliore la microcirculation cutanée, elle est hydratante et anti-inflammatoire. Vitamine C et vitamine E sont souvent associées.

De couleur orange, les caroténoïdes sont indispensables à la survie de tous les organismes qui réalisent la photosynthèse, cette réaction qui transforme l'énergie de la lumière solaire en énergie. Une réaction dangereuse, car elle donne naissance à un cousin des radicaux libres susceptible de tuer les cellules. Les caroténoïdes le neutralisent. Le principal caroténoïde est le bêta-carotène. C'est un antioxydant qui possède aussi des propriétés immunostimulantes : il est capable de retarder et de ralentir la croissance de cellules cancéreuses chez l'animal.
puce_verte.gif   La vitamine A ou rétinol :
est la vitamine anti-âge : elle accélère le renouvellement cellulaire, stimule la synthèse du collagène et des fibres élastiques. La vitamine A est essentielle à l'équilibre et au renouvellement des tissus (cicatrisation, état de la peau et des muqueuses), elle est très souvent utilisée en dermatologie (psoriasis, acné). Au niveau de la peau, elle a des propriétés antioxydantes et diminue les dégâts occasionnés par les UV.
puce_verte.gif   Le sélénium :
est un oligo-élément essentiel, indispensable à l'activité de la glutathionperoxydase, une enzyme de l'armée des antioxydants. Il stimule la croissance des cellules qui fabriquent le collagène : les fibroblastes. Son cheval de bataille : le vieillissement précoce. Une lotion à base de sélénium appliquée sur la peau diminue l'intensité des brûlures du soleil.
puce_verte.gif   Le zinc :
autre oligo-élément, est essentiel à la croissance de la peau, et est directement impliqué dans les phénomènes de cicatrisation et de réparation. Il protège surtout les protéines, et possède une activité antioxydante par sa présence dans l'enzyme superoxyde dismutase qui neutralise l'un des principaux radicaux libres.

D'autres nouveaux antioxydants sont utilisés maintenant : le glutathion, certains acides aminés, des enzymes comme la coenzyme Q10, les pycnogénols, les polyphénols, les extraits de thé vert.

Extrait du livre Programme jeunesse - Alpen Editions - Dr Marie-dominique Matray-Bressand

Faire défiler