Agir sur le psychisme

Anxiété quand tu nous tiens

Anxiété et angoisse résultent sur un terrain nerveux fragile, des stress que nous subissons.

L'anxiété est un état de mal-être fréquent qui s'exprime par des craintes et phobies de toutes sortes : inquiétudes pour sa santé, craintes pour l'avenir, malaises divers.

L'angoisse, anxiété aggravée, évolue plutôt par crises qui surviennent sur un état inquiet plus ou moins permanent déclenchant de véritables paniques.

L'homme moderne est perpétuellement agressé par les mauvaises nouvelles diffusées par les médias, les nécessités d'une vie trépidante, la défense de son emploi, un éloignement des rythmes de la nature, une mauvaise élimination.

Une foule de maux en résultent : palpitations, étouffement, gêne cardiaque, vertiges, « nœuds » dans la gorge ou dans l'estomac, tremblements, insomnies qui, à la longue, peuvent entraîner des maladies organiques sévères.

La médecine prodigue largement des médicaments anxiolytiques, en particulier de la famille des benzodiazépines, dont les Français sont les premiers consommateurs mondiaux. Ils apaisent certes l'angoisse mais ils créent une accoutumance, perturbent la concentration et la mémoire. Leur utilisation doit donc être limitée et ne pas dépasser quelques semaines.

Soigner l'anxiété par les plantes

Certaines plantes réduisent l'anxiété tout en rééquilibrant les nerfs. Nos ancêtres les connaissaient bien. Les plantes les plus couramment employées en l'occurrence sont l'aubépine, le coquelicot, le houblon, régulateurs du sommeil, des labiées aromatiques comme la lavande et la mélisse, le millepertuis, antidépresseur.

La valériane (mais peu de temps car souvent mal supportée par le foie), la ballote et la passiflore avec leurs propriétés antispasmodiques, antidépressives, antistress, sont une alternative.

Votre ordonnance phyto

En cas d'anxiété, nervosité, angoisse, 20 jours par mois prenez avec un peu d'eau 2 gélules de ballote à midi et 2 gélules de passiflore au coucher.

En poussée aiguë d'angoisse, la valériane sera particulièrement utile.

On conseillera en urgence chez l'adulte immédiatement 2 gélules de valériane et 2 autres 2 heures après.

Chez l'enfant de plus de 4 ans, 1 gélule le soir pour combattre les terreurs nocturnes. Efficace aux benzodiazépines.

Les solutions aroma

Les huiles essentielles n'ont pas ces inconvénients et elles sont nombreuses à apaiser nos pauvres nerfs fatigués.

L'essence de mandarine obtenue par simple expression de l'écorce du fruit, est sédative.

L'huile essentielle de coriandre rééquilibre le système sympathique (à utiliser quand les spasmes dominent). L'ylang-ylang a les mêmes indications.

Le ravensare aromatique calme le système nerveux parasympathique et apaise les vagotoniques, leurs vertiges, leurs palpitations.

La camomille du Maroc, hypnotique et anxiolytique, facilite le sommeil tout comme la lavande.

Votre ordonnance

Deux fois par semaine prendre un bain avec Huile essentielle mandarine + Huile essentielle lavande + Huile essentielle camomille + Huile essentielle coriandre, 5 gouttes de chaque à mélanger dans un peu de bain moussant.

Masser la nuque et le creux de l'estomac avec 10 gouttes de chaque Huile essentielle ylang-ylang + Huile essentielle lavande + Huile essentielle ravensare dans 50 ml huile d'avocat.

Pour vous détendre le soir, pratiquer une inhalation avec 5 gouttes Huile essentielle mandarine + 5 gouttes Huile essentielle camomille dissoutes dans une cuillerée à soupe d'eau d'alcool à 90°. A verser dans 1/4 l d'eau bouillante.

Verser quelques gouttes d'Huile essentielle mandarine sur votre mouchoir à respirer dans la journée.

Enfin, diffuser 20 mn par jour dans votre pièce de travail le mélange Huile essentielle lavande + Huile essentielle mandarine + Huile essentielle ylang-ylang.

Du côté des vitamines

La vitamine B6.

Le stress entraîne une perte importante de cette vitamine parce que c'est le passage du cortisol par le foie qui en consomme.

La vitamine B6 est un élément essentiel du fonctionnement cérébral et de l'adaptation au stress.

Du côté des oligo

Trouble très fréquent, conduisant à la prescription d'anxiolytiques chez de nombreux patients.

Les anxiolytiques, souvent des benzodiazépines, ont des effets secondaires marqués : risque de dépendance, passage à l'acte en cas d'idées suicidaires.

Souvent un traitement peu agressif associé à l'écoute du patient est préférable.

Exemple de prescription pour anxiété légère ou modéré :

  • Manganèse Cobalt : une prise par jour le matin.
  • Lithium : une prise par jour le soir.

Et au menu ?

Sur un plan diététique, il convient de supprimer tous les excitants qui empoisonnent votre système nerveux. Pas de café ni de thé, mais une bonne infusion de mélisse. Ni tabac ni alcool, pas plus de deux verres de vin rouge par jour lors du repas, mais ni vin blanc ni champagne. Très peu de viande, un jour sur deux, mais du poisson, des œufs, des yaourts, des laitages.

Les légumes et les fruits frais, l'ail, l'oignon, les aubergines et les courgettes conviennent aux anxieux.

Bananes, framboises, pêches et raisins sont aussi excellents grâce au magnésium qu'ils contiennent.

Enfin les flocons d'avoine tonifient sans énerver. Et en apéritif, croquez des olives, elles diminuent vos angoisses.

La mandarine
Nom latin : Citrus reticulata

Famille des Rutacées

L'essence de la mandarine est une essence « vraie » obtenue par simple expression à froid des écorces ou zestes. Son parfum très caractéristique est doux, apaisant, relaxant. C'est un merveilleux antistress. L'immense coureur automobile argentin Fangio, champion du monde, consommait toujours 2 à 3 mandarines pour détendre ses nerfs avant chaque épreuve. Récoltée en Espagne, Tunisie, Argentine, Brésil, la mandarine est un bon remède de l'insomnie, à prendre en dessert au dîner.

Son essence très riche en limonèvre sera utilisée en diffusion et en bain pour calmer anxiété et angoisse, favoriser le sommeil.

Mais attention elle est photo-sensibilisante. Aussi ne pas aller au soleil après application sur la peau.

La passiflore
Nom latin : Passiflora cerulea/incarnata

Famille des Passifloracées

Plante grimpante tropicale, cadeau de la pharmacopée des Aztèques, c'est une liane originaire du Mexique et du Sud des États-Unis dont les fleurs de toute beauté sont marquées d'un pistil noir en forme de croix jaillissant sur fond d'étamines or et cerné d'une couronne de pétales mauves ou rouge sombre. Ramenée en Europe par les Jésuites espagnols, elle prit le nom de « Fleur de la Passion ».

Fleurs et feuilles de la passiflore renferment des alcaloïdes indoliques en faibles quantités dont l'action sédative est potentialisée par la présence de flavonoïdes et d'hétérosides.

Cette plante combat, sans accoutumance ni dépendance, spasmes nerveux, nervosité… rançon de cette vie stressante que nous menons tous.

Comme l'ont montré les travaux du Pr Ramon et du Dr Henri Leclerc, elle est efficace dans l'anxiété et l'angoisse, l'insomnie et certains spasmes digestifs.

Extrait du livre Le Guide de la Phytothérapie - Alpen Editions - Dr Daniel Sciemeca et Dr Max Tétau

Faire défiler