Acné, tu gâches mes plus belles années

L'acné juvénile est une dermatose touchant le plus souvent à l'adolescence pour se terminer au début de l'âge adulte. Parfois elle touche l'adulte jeune ou même moins jeune et passe alors à une chronicité désespérante.

L'acné touche le visage dans la presque totalité des cas. Elle peut affecter les épaules, le dos, ou même la région centrale du thorax (en médaillon) ou encore l'intérieur du pavillon des oreilles. Elle est due à l'inflammation, puis à l'infection du follicule pilosébacé de la peau. Ce petit sac microscopique se remplit d'un sébum qui s'évacue mal et c'est le comédon (ou fameux point noir). A cette lésion initiale, peuvent s'associer des rougeurs ou érythèmes, des microkystes et des cicatrices disgracieuses.

L'acné est due à une trop grande sensibilité de la peau aux hormones sexuelles et surrénaliennes. Cela touche donc les deux sexes. Il n'y a pas trop d'hormones comme on le dit souvent par erreur ; c'est la peau qui réagit mal à une brusque variation des taux d'hormones. C'est pour cette raison qu'on peut voir de l'acné chez le bébé allaité qui bénéficie des hormones de sa mère passées dans le lait. Les habitudes alimentaires semblent n'avoir aucune influence sur l'acné. La conséquence de l'acné la plus négative est surtout psychologique. Heureusement, il ne reste souvent plus rien à 18 ans.

Soigner l'acné par les plantes
Les plantes localement désinfectent la peau. Fumeterre, thym, plantain, souci des jardins sont utiles. Elles régulent les sécrétions hormonales et en drainant les émonctoires, nettoient l'organisme et désinfectent la peau.

Deux plantes sont particulièrement indiquées : la bardane, très antiseptique, active contre le staphylocoque et la pensée sauvage, antiseptique et de plus cicatrisante. Préparez des décoctions à appliquer en compresses locales.

Votre ordonnance phyto
Sur un plan général, prenez en cures discontinues, 20 jours par mois, 2 gélules de bardane à midi et 2 gélules de pensée sauvage au dîner.

En cas de forte infection cutanée, ajoutez le matin 2 gélules de thym.

Tamponnez localement 2 à 3 fois par jour les boutons avec une compresse imbibée :
Soit d'une décoction de Calendula (souci des jardins) : faire bouillir une dizaine de fleurs de soucis 10 mn dans 1 litre d'eau et filtrer.
Soit d'une huile à préparer vous-même, huile de souci composée : faire macérer 1 semaine 100 g de fleurs de souci, 100 g de fleurs de bruyère, 100 g de feuilles de plantain dans 1 litre d'huile d'olive. Filtrer.

À conserver à l'abri de l'air et de la lumière.
Et au menu ?
  • Sur le plan alimentaire évitez les sucreries, le chocolat, les charcuteries, les mets trop gras. Enrichissez vos repas de carottes et de choux rouges râpés, de tomates en salade, d'abricots.
  • 2 à 3 gélules de levure de bière par jour fortifieront votre peau.
  • Mangez des radis, leur soufre est excellent pour la peau.
  • La cigarette est déconseillée.

Les solutions aroma
En attendant cette « majorité », les huiles essentielles qui sont utiles sont le citron, la lavande, le patchouli et le romarin.

Le citron est un excellent désinfectant et ce conseil de grand-mère de nettoyer la peau avec un jus de citron est bien connu. Mais l'acide citrique contenu dans le jus est un peu agressif.

Le romarin agit aussi comme nettoyant, surtout sur les peaux grasses acnéiques. Le romarin draine bien le foie et l'intestin et élimine plus facilement les toxines de la peau.

La lavande a cette même action de nettoyage mais est plus antiseptique sur les boutons et évite les pustules ainsi que les microkystes. Elle agit aussi comme régulateur nerveux (le stress aggrave l'acné) et comme rééquilibrant des secrétions hormonales.

Le patchouli agit comme régénérant et apaise les crevasses, cicatrices et plaies dues au pressage des boutons.


Votre ordonnance aroma
Soins quotidiens : Le soir, après s'être nettoyé le visage, appliquer une lotion composée de 15 gouttes de chaque : Huile Essentielle citron + Huile Essentielle lavande + Huile Essentielle patchouli + Huile Essentielle romarin mélangées à 70 g d'alcoolat de lavande et 70 g d'eau distillée. On peut la faire préparer par le pharmacien.

Mais on peut aussi faire un bain de vapeur facial avec 3 gouttes de chaque huile dans 1 cuillerée à soupe de savon liquide, que l'on mélangera à un bol d'eau bouillante. Mettre le visage au-dessus avec une serviette, en protégeant les yeux ; durée dix minutes.

Enfin des spécialités aux Huiles Essentielles toutes prêtes existent pour applications locales.

En cas d'acné, de psoriasis, de dermites douloureuses du visage et après avis de votre médecin, pratiquez ce « sauna facial » : 10 gouttes d'Huiles Essentielles de basilic dans un bol d'eau bouillante. Rester penché au-dessus des vapeurs pendant 15 mn, la tête recouverte d'une serviette.


Percer les boutons ou pas ?
Presser les boutons n'aggrave pas l'acné ! Encore faut-il le faire proprement, après s'être lavé les mains, en pressant délicatement les plus gros et les plus disgracieux et en fichant la paix aux plus petits.

On désinfectera la peau ensuite avec un antiseptique non agressif (demander à son pharmacien).

Mais jamais de pressage sauvage, en vitesse, avec les mains non lavées.


Le romarin
Nom latin : Rosmarinus officinalis

Famille des Lamiacées

On utilise les sommités fleuries de cette plante aromatique bien connue, utilisée même en cuisine. Ses trois domaines d'action principaux, en grande partie liés à son action détoxifiante puissante sur le foie, sont : la sphère respiratoire comme antibiotique naturel, la sphère digestive comme désinfectant et restaurateur de la flore, la peau comme nettoyant et tonifiant.

Il lutte contre la séborrhée qui fait le lit de l'acné et est efficace dans les problèmes du cuir chevelu (folliculite, pellicules, chute des cheveux).

Nom latin : Viola tricolor

Famille des Violacées

Les jolies fleurs bigarrées de la pensée sauvage contiennent des saponosides drainant les peaux grasses, un mucilage, de nombreux pigments flavoniques et anthocyaniques, de l'acide salicylique.

Cette fleur à de nombreuses vertus : dépurative, laxative, antispasmodique, antitussive, cicatrisante cutanée.

Le Dr Heinrich Weiss, phytothérapeute allemand, obtient de bons résultats avec cette plante dans toutes les dermatoses de l'adolescent, surtout dans l'acné où son action cicatrisante fait merveille.


Extrait du livre Le Guide de la Phytothérapie - Alpen Editions - Dr Daniel Sciemeca et Dr Max Tétau

Faire défiler