Maitriser son cholestérol naturellement avec StatiConcept

Laboratoires FENIOUX - StatiConcept

Baisser votre cholestérol

Levure de riz rouge et Policosanol

Maitriser son cholestérol naturellement, c'est possible !

Le cholestérol, qu'est-ce que c'est ?


Définition :

Le cholestérol est une graisse essentiellement d’origine animale puisque les plantes n’en fabriquent pas. Détrompez-vous si vous pensez qu’il suffit d’adopter une alimentation végétarienne pour s’échapper de ce fléau. En effet, il se trouve que le cholestérol circule naturellement dans notre corps et pour ne pas arranger le tout, il y circule de manière extrêmement abondante. Pour vous donner une fourchette, il est présent dans toutes nos cellules et dans le sang.

Comment apparait-il ?

CholestérolLe cholestérol à en fait une double origine. Le foie en fabrique les trois quart (cholestérol endogène) suite à une longue chaîne de réactions chimiques orchestrées par de nombreuses enzymes dont la principale s’appelle la HMG-GoA réductase. Le reste est fourni par les aliments d’origine animale (certaine viande, jaune d’oeuf, beurre, fromages, etc...). Un français absorbe ainsi chaque jour en moyenne 500 mg de cholestérol alimentaire. Entre ce que nous mangeons et ce que produit le foie, c’est près d’un gramme de nouveau cholestérol que notre corps reçoit chaque jour.

Heureusement, la nature fait bien les choses, notre corps sait réguler la concentration de cholestérol dans le sang. Quand il reçoit trop de cholestérol « alimentaire », il en produit moins. A l’inverse, si l’apport alimentaire est insuffisant (par exemple en cas de régime pauvre en graisse par exemple), le foie compense en augmentant la quantité qu’il produit habituellement.

Et oui, paradoxalement aux problèmes qu’il peut engendrer, il nous est impossible de se passer du cholestérol. Le corps l’utilise pour fabriquer des substances indispensables telles que la bile, les hormones sexuelles (progestérone ou testostérone par exemple) ou les hormones du stress (cortisol). Il sert également à produire de la vitamine D sans laquelle nos os seraient mous et preux.

C’est également l’un des constituants de la membrane qui enveloppe toutes nos cellules. Enfin, il est présent dans le cerveau qui le synthétise lui-même selon ses propres besoins, comme constituant de la gaine de myéline qui entoure les nerfs.





Le cholestérol et ses conséquences sur la santé :

Plusieurs études épidémiologiques ont montré que, plus le cholestérol sanguin était élevé, (HDL) plus le risque de maladie cardiovasculaire l’était aussi.

Néanmoins, il semble judicieux de préciser avant toute chose que nous ne sommes pas tous égaux face au cholestérol. En effet, chez une personne en bonne santé, le taux sanguin de cholestérol est influencé par des facteurs personnels comme l’hérédité, le sexe et l’âge. Mais également par le mode de vie, les bonnes et mauvaises habitudes. Ainsi, un stressé, fumeur gros mangeur sédentaire, peut vivre très longtemps s’il a une bonne hérédité sur le plan cardiovasculaire.

Etant donné que le cholestérol est nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme et qu’il doit être maintenu à un niveau stable, les conséquences qu’il engendre sur la santé se situent donc soit lorsqu’il est trop élevé, soit lorsqu’il est trop bas.

Le cholestérol lorsqu’il est trop élevé (LDL = mauvais cholestérol)

Comme le corps a absolument besoin de cholestérol, il faut bien l’apporter là où il est utile. C’est le LDL qui apporte le cholestérol fabriqué par le foie aux différents organes. Lorsque trop de LDL circule dans le sang, il y a de fortes chances qu’il se dépose sur la paroi des artères où il forme des plaques appelées « athéromes ». C’est la raison pour laquelle le cholestérol LDL et appelé « mauvais cholestérol ». La formation de plaque d’athérome, appelée athérosclérose peut conduire à une obstruction totale de l’artère, un blocage de la circulation sanguine responsable d’accidents cardiovasculaires.

L’athérosclérose est un processus lent et insidieux. Elle peut passer inaperçue pendant plusieurs années puis se révéler brutalement et dramatiquement. Au début, de petites plaques se forment ; elles ne gênent guère la circulation sanguine, néanmoins, si le cholestérol persiste au fil des ans, la paroi artérielle s’épaissit et se durcit. Du coup la plaque grossit, ce qui provoque un rétrécissement du diamètre de l’artère, conséquence : le sang circule beaucoup moins bien.

Le plus grave survient lorsque la paroi est en mauvais état. En effet, des parties de plaques peuvent alors se détacher, circuler dans le sang et aller boucher une artère plus petite. Et là, c’est l’infarctus ou l’attaque cérébrale selon qu’il s’agit d'une artère du coeur ou du cerveau.

Le cholestérol lorsqu’il est trop bas (HDL = bon cholestérol)

Le HDL est un transporteur modèle ; Il récupère le cholestérol en excédent dans l’organisme et le ramène vers le foie où il est éliminé. On parle de « bon cholestérol » car le HDL nettoie les artères. Plus il est élevé, plus ce mécanisme de retour et de nettoyage est efficace et moins on risque l’infarctus.

En résumé, Le HDL nettoie les artères, alors que le LDL à tendance à s’y déposer.

Quelques chiffres pour vous aider

Afin d’avoir un cholestérol impeccable, il est nécessaire qu’il reste de manière générale toujours inférieur à 2,2 g/l. Ce qui implique que le LDL doit se maintenir entre 1,3 g/l en fonction des autres facteurs de risques cardio-vasculaires et le HDL toujours inférieur à 4,4 g/l. Il est également pertinent de vous rappeler qu’il suffit d’une simple prise de sang pour vous permettre d’analyser le taux de cholestérol présent dans votre sang, qu’il s’agisse du « bon » ou du « mauvais ».

La levure de riz rouge


Origine :

Levure de riz rougeLa levure de riz rouge est constituée de riz et de champignon. Champignon utilisé pour la levure qui est spécial car il est microscopique. Il s’agit du MONASCUS PURPUREUS. Il a également la particularité d’être de couleur rouge d’où son nom de levure de riz rouge.

Pour obtenir de la levure de riz rouge il existe tout un procédé de 4 étapes :
  1. -1- D’abord on cultive le champignon sur le riz
  2. -2- Ensuite on procède à leur fermentation au cours de laquelle le champignon sécrète un pigment rouge
  3. -3- On sèche le riz et le champignon
  4. -4- Et enfin on les broie pour en obtenir une poudre


Vertus / Utilisation :

Elle est avant tout un aliment très employé au sein de la cuisine asiatique, notamment pour assaisonner, agrémenter ou colorer les plats. Mais si la levure de riz rouge est si réputée c’est surtout pour son efficacité pour réduire le cholestérol sanguin. En effet, s’il existe plusieurs compléments alimentaires comme les phytostèrols ou la pectine de pomme qui sont efficace, la levure de riz rouge semble de loin les surpasser.

Quand on sait que c’est notre alimentation qui est responsable de la majorité de notre cholestérol sanguin, La levure de riz rouge ressemble plus à un antidote qu’un simple ingrédient. En effet en plus d’abaisser les risques cardiovasculaires et les problèmes d’infarctus, elle s’assure également de ne pas laisser d’effets secondaires derrière elle.

En abaissant le mauvais taux de cholestérol et en augmentant le bon, la levure de riz rouge améliore du coup la circulation sanguine. Elle présente un réel intérêt médical, et particulièrement pour notre société actuelle puisqu’il semble indéniable que depuis maintenant quelque temps, les brocolis et les haricots verts ont cédés leur place aux frites et aux hamburgers.

Grâce à ses principes actifs, la levure de riz rouge possède également des vertus thérapeutiques qui peuvent améliorer la santé de l’estomac et de la rate et traiter l’indigestion et la diarrhée.

Conseil : Si vous suivez déjà un traitement anti-cholestérol, il est déconseillé de consommer de la levure de riz rouge et pour vous mesdames, si vous êtes enceinte ou allaiter votre enfant, évitez également d’en consommer.

Le Policosanol extrait de canne à sucre


Origine :

Le Policosanol extrait de canne à sucreEgalement connu sous le nom d’octacosanol, le policosanol est composé de divers alcools gras à longues chaines de carbone. Il est généralement tiré de la matière cireuse de la canne à sucre Saccharum officinarum qui n’existe pas à l’état sauvage mais qui est en revanche cultivé en abondance.

C’est au cours des années 1990 que des chercheurs cubains ont découvert que le policosanol extrait de la canne à sucre pouvait réduire le taux de cholestérol sanguin. Le produit a été mis au point par un laboratoire cubain (Laboratorios Dalmer) et a été approuvé dans ce pays en 1991. Le policosanol d’origine cubaine est reconnu comme un agent hypocholestérolémiant dans plus de 25 pays, principalement en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Souvent associé avec la levure de riz rouge, il aide lui aussi à augmenter le HDL (bon cholestérol).

Vertus / Utilisation :

Si il a était pendant longtemps contesté par certaines recherches, aujourd’hui le policosanol a belle et bien fait ses preuves. Considéré comme un remède contre le rétrécissement des vaisseaux sanguins (l’athérosclérose), il est également un excellent réducteur de « mauvais cholestérol » lorsqu’il est bien dosé, puisqu’il agit directement sur le foie et ne laisse quasiment aucuns effets désirables derrière lui.

Disponible dans les pharmacies ou les magasins de produits naturels, vous n’aurez aucun mal à vous procurer cet extrait de canne à sucre, néanmoins il est recommandé de consulter votre médecin traitant avant de commencer un traitement.

Conseil : Bien que les effets indésirables soient très rare, il est important de mentionner que le polycosanol peut entrainer des insomnies, des indigestions, une perte de poids et des maux de tête.

La Coenzyme Q10


Origine :

Coenzyme Q10La Coenzyme Q10 (CoQ10 ou plus simplement Q10) également connue sous le nom d’uquinone, a été découverte il y a maintenant plus de 40 ans. Le Q fait référence au groupe quinone (composé d’un noyau et de deux atomes d’hydrogène, les quinones sont des transporteurs d’électrons dans la membrane mitochondriale interne et dans la membrane des thylakoïdes) et 10 au nombre d’unité d’isopréniques (l’isoprène est un liquide incolore, volatil et odorant qui est présent dans l’environnement naturel) dans sa chaîne latérale.

Dans sa forme pure, la CoQ10 est une poudre cristalline jaune orange, en partie absorbée avec notre nourriture, mais est également produite dans le corps lui-même. Cette coenzyme, présente dans toutes les cellules humaines, intervient dans la transformation de l'énergie fournie par l’alimentation en énergie utilisable par la cellule. Ce n'est qu'à la suite de cette transformation, effectuée dans les mitochondries, que l'énergie contenue dans la nourriture peut être utilisée par le corps humain. 95% des besoins corporels en énergie sont transformés à l'aide de la Coenzyme Q10.

Vertus / Utilisation :

Depuis plusieurs années maintenant, cette substance vitale est connue et appréciée comme supplément essentiel. Semblable à une vitamine liposoluble, elle est présente dans la plupart des cellules eucaryotes, essentiellement dans les mitochondries, où elle participe à la chaîne respiratoire dans le cadre de la respiration cellulaire aérobi. C’est l’alimentation qui produit le plus de Coenzyme Q10 avec environ trois à dix milligrammes par jour. On la retrouve notamment dans les poissons et les viandes.

Certaines études montrent que la coenzyme à un rôle d’antioxydant. Elle nous protège des radicaux libres (néfastes pour la santé) qui sont eux aussi produis par notre propre organisme et dont nous avons paradoxalement besoin.

La Coenzyme est également utilisée pour un grand nombre de maladies, notamment pour les maladies du cœur pour lesquelles des études ont démontrées qu’un manque de cette substance dans notre organisme peut engendrer une insuffisance cardiaque. Egalement conseillée pour les asthmatiques qui de par leur maladie, en manque, elle peut aussi ralentir le déclin chez les personnes qui sont au premier stade de la maladie de Parkinson. Des études sont faites actuellement pour savoir si on ne pourrait même pas grâce à elle prévenir la maladie.

Maintenir son cholestérol naturellement


On l’a vu, la levure de riz rouge, la Coenzyme Q10 et le policosanol ont des vertus incroyables sur la santé et particulièrement sur le cholestérol, cette maladie dont personne n’est à l’abri. C’est pourquoi aujourd’hui, pour vous, nous avons réunis tous les bienfaits de ces composants dans un seul et même produit le STATICONCEPT des laboratoires FENIOUX.

Grâce à plus de 25 ans de savoir-faire, ce laboratoire de plantes et produits naturels à mit au point pour vous un tout nouveau concept pour enfin bannir le cholestérol de votre vie. Ce produit a été modifié plusieurs fois afin de mieux cibler les problèmes et surtout y apporter une meilleure solution à chaque fois. Nous allons voir ensemble ces améliorations.

Staticoncept Nº 2 :

Staticoncept n°2Première version du STATICONCEPT, le STATICONCEPT EVOLUTION N°2 est composé de :

  • -1- Levure de riz rouge contenant de la monacoline K qui a montré au travers des études scientifiques, que des doses de 10 mg par jour de monacoline pouvaient sérieusement aider à diminuer le taux de cholestérol dans le sang de 15 à 20 % !
    Conseil : Certaines levures de riz rouge contiennent des concentrations élevées d’une toxine, la citrinine. La levures de riz rouge présente dans le Staticoncept Fenioux présente une absence totale de cette toxine.

  • -2- La Monacoline qui n’est autre que des statines, substances qui inhibent la synthèse du cholestérol.
    Conseil : La Monacoline K, présentant une structure biochimique identique à la Lovastatine, peut augmenter certaines douleurs musculaires, appelées myalgies, même si ces effets secondaires sont rares aux doses de levure de riz rouge conseillées.


Staticoncept Q10 Nº 2 :

Staticoncept Q10 n°2 Comme son nom l’indique, le STATICONCEPT Q10 Nº 2 diffère de ce dernier, en ce sens que la Coenzyme Q10 fait son apparition. Ce qui veut dire que ce complément conserve toutes ses propriétés d’aide à la maitrise du taux de cholestérol et du rééquilibrage HDL/LDL, mais qu’en plus, il permet à l’organisme de conserver toute son énergie grâce à la Coenzyme Q10.

Le STATICONCEPT Q10 Nº 2 propose donc ici une combinaison unique de de policosanol, de levure de riz rouge, et bien évidemment de Coenzyme Q10.

Pour qu’il soit efficace, il est conseillé d’en consommer entre 2 et 4 gélules par jour 10 minutes avant les repas. Une boite contient 60 comprimés.

Staticoncept Evolution :

Staticoncept EvolutionVersion améliorée du STATICONCEPT N° 2, le STATICONCEPT EVOLUTION est essentiellement composé de résine de Commiphora, de policosanol. La résine de Commiphora Mukul nous vient d’un petit arbre de la famille des BURSERACEAE qui est originaire de l’Inde. Proche de l’arbre à myrrhe, ses composants se sont montrés très actifs pour soulager les douleurs de rhumatismes mais surtout pour réduire le taux de cholestérol et triglycéride sanguin.

Le STATICONCEPT EVOLUTION se présente sous forme de gélules, 60 pour une cure d’un mois (2 gélules par jour).

Composé donc de 500 mg de résine de Commiphora, il est également constitué de stéarate de magnésium (utilisé comme lubrifiant pour les gélules), de canne à sucre dont 90 % de policosanol mais également d’antiagglomérant (pour assurer la fluidité du produit), et enfin de 10 mg de monacoline.

Staticoncept Evolution Q10:

Staticoncept Evolution Q10Tout comme le STATICONCEPT EVOLUTION, Le STATICONCEPT EVOLUTION Q10 est constitué de résine Commiphora Mukul de policosanol et de levure de riz rouge.

Seule différence, les laboratoires FENIOUX, lui on ajouter la Coenzyme Q10, cette petite substance qui vous aidera à conserver tonus et vitalité tout en vous aidant à diminuer votre taux de cholestérol sanguin.

Elle est la version la plus complète de toute puisqu’elle contient toute les propriétés des autres versions réunies à savoir :

  • √ Levure de riz rouge (Monascus Purpureus) 446 mg
  • √ Policosanol (Saccharum Officinarum) 90 %
  • √ Commiphora 500 mg
  • √ Et donc également la Coenzyme Q10 (80 mg) en plus


Il n’est bien évidemment pas sans rappeler qu’une bonne hygiène de vie est requise pour éviter bon nombre de maladie. Cependant, la démarche phytothérapique peut constituer une bonne alternative quelque fois. Et le STATICONCEPT en fait partie puisqu’il à changer la vie de centaines de personnes, alors, pourquoi pas vous ?

Faire défiler