Un antioxydant nommé ginseng

Un antioxydant nommé ginseng

332
0
PARTAGER
anti-oxydant
anti-oxydant
Jusqu'à -25% sur dès 2 unités identiques Herboristerie de Paris

Des chercheurs coréens ont montré que le ginseng rouge possède une activité anti-radicalaire contre deux radicaux libres: le peroxyde et le malondialdéhyde.

Cette activité est liée à la présence de trois substances: la maltot, l’acide salicylique (un cousin de l’aspirine) et l’acide vanillique. Le maltol n’est présent que dans le ginseng rouge. Le fer perturbe l’activité antioxydante du ginseng. C’est pourquoi en médecine traditionnelle chinoise on interdit de préparer une décoction de ginseng dans un récipient en fer ou avec des ustensiles composés de fer.

Cette activité antioxydante du ginseng explique certaines de ses actions: action protectrice contre les radiations, action protectrice pour le foie après une consommation excessive d’alcool, action contre l’athérosclérose, action contre le vieillissement de la peau.

En effet, la prise de ginseng, de vitamine E, de bêta-carotène et vitamine C chez des fumeurs diminue de façon significative les taux de radiaux libres dans leur sang.

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Trouvez le nombre : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.