Maigrir ! Les hormones ont leurs rôles à jouer !

Maigrir ! Les hormones ont leurs rôles à jouer !

572
5
PARTAGER
Jusqu'à -25% sur dès 2 unités identiques Fenioux

Vous avez testé tout les régimes à la mode pouvant exister pour maigrir et perdre les kilos que vous pensez être de trop. Vous êtes en quête d’une méthode saine et naturelle qui ne mettra pas votre santé en danger. Car pour vous le régime ne devrait pas être un calvaire, mais au contraire doit vous faire du bien ! Mais savez-vous que vos hormones ont un rôle majeur à jouer sur l’efficacité de votre perte de poids ? Et bien voici quelques informations et conseils qui vous aideront dans votre quête.

Avez-vous besoin de maigrir ?

Avant de se demander comment perdre du poids, il faut se demander si on a réellement besoin d’en perdre. 

Pour le savoir il vous faut calculer votre IMC. IMC vous dîtes ? Oui l’IMC ou Indice de Masse Corporelle est un indice reconnu internationalement et utilisé par les médecins. Il vous indique si oui ou non vous avez besoin de perdre du poids. Cet indice vous permet de vous situer par rapport à la population et la moyenne national. Il a pour fonction d’indiquer si une personne est en surpoids, voir en état d’obésité, ou au contraire si une personne est trop maigre. Ainsi cet indice évite que les personnes mettent leur vie en danger en étant soit en surpoids soit en état de maigreur.

L’IMC se calcul comme suit :

IMC = Poids (kg) / Taille² (m)

Ainsi si vous pesez 69 Kg pour 1,65 m, votre IMC est de 25,3.

Voici ci-dessous l’interprétation donnée par l’OMS (organisation mondiale de la santé):

IMC                                  Interprétation

moins de 16,5                   Dénutrition

16,5 – 18,5                       Maigreur

18,5 – 25                          Corpulence normale

25 – 30                             Surpoids

30 – 35                             Obésité modérée

plus de 40                        Obésité massive ou morbide

Donc avant d’entamer un régime, il faut d’abord connaitre notre véritable situation. Car il arrive que l’on se trompe sur notre véritable nécessité de perdre du poids !

Mais bien que pratique cette méthode a des limites, en effet elle ne nous renseigne pas sur la quantité de graisse que l’on a. Et plus important encore, elle ne renseigne pas sur la quantité de graisses abdominales qui est dangereuse. En effet c’est une graisse profonde qui entoure les organes, elle est un facteur de risque de maladies cardio-vasculaire et de diabète.

Les hormones à réguler 

La sérotonine un allié !

serotonineLa sérotonine est un neurotransmetteur qui permet à nos neurones d’échanger des messages chimique, et ainsi de communiquer. La sérotonine est aussi surnommée ” l’hormone du bonheur”, car  lorsqu’elle est en quantité suffisante elle procure une sensation de bien-être et de satiété. Ce qui fait que nous ne sommes pas stressé et plus détendu, de ce fait nous ne grignotons pas. Quand elle vient à manquer nous devenons facilement irritables, tristes et anxieux. Nous avons surtout très souvent faim, et nous prenons du poids facilement. Les aliments riches en sucres rapides ( confiseries, chocolat, gâteaux …) entrainent une augmentation du taux de sérotonine, si bien que l’on ces aliments ont pour effets de nous procurer une sensation de bien-être. Cela est responsable de la prise de poids chez certaines personnes dépressives, les personnes stressées, triste qui mangent pour soulager leur douleur. Cela peut mener par la suite à un surpoids, voir de l’obésité.

Comment augmenter le taux de sérotonine sans prise de poids ?

Il faut favoriser les aliments et les compléments alimentaires qui favorisent la synthèse de la sérotonine et qui ont un index glycérique faible. Il faut donc se tourner vers les glucides complexes avec un index glycérique faible, et des aliments qui sont riches en précurseurs de la sérotonine. 

Les aliments riches en précurseurs de la sérotonine sont les oeufs , les laitages, les viandes ( la dinde), le poisson, le soja, tomate, l’aubergine, l’avocat, le pain complet, la banane, les dattes, les noix, les prunes.

Les aliments ayant un index glycérique faibles sont les légumes, les fruits, les céréales complètes ( riz complet, pâtes).

Il faut manger des aliments riches en magnésium pour éviter la fatigue. Vous pouvez consommer des légumes verts, des fruits de mer et boire de l’eau riche en magnésium.

Pour favoriser l’action de la sérotonine vous pouvez inclure des omega-3, que l’on retrouve dans l’huile de colza, le soja, les noix et les poissons gras.

L’insuline 

sucreL’insuline est une hormone synthétisée par des cellules endocrines du pancréas. Cette hormone va activer le stockage du glucose, présent dans le sang, dans le foie sous forme de glycogène. Elle va aussi stocker les calories sous forme de graisses.

Pour contrôler les excès d’insuline, il nous faut manger là aussi des aliments avec un indice glycérique faible.

Vous pouvez manger des fibres solubles qui vous aiderons à contenir le sucre et éviter qu’il ne se transforme en graisse. Pour faire le plein de fibres vous pouvez manger des pruneaux, des figues et haricots blancs et rouges. Les fibres insolubles vont freiner la digestion, pour ralentir l’adsorption des sucres par les intestins, ainsi vous pouvez consommer  des amandes, du pain complet, des dattes sèches.

Les omega-3 vous aiderons à rendre plus sensibles vos cellules musculaires à l’insuline, ainsi au lieu de stocker les sucres sous forme de graisses, ils seront consommés par vos muscles.

Les hormones thyroïdiennes 

Ces hormones vont stimuler la consommation d’oxygène par nos cellules. Ainsi lorsqu’elles sont en faibles quantités nos cellules fonctionnent au ralentit et ne consomment que peu de calories. L’idée est d’augmenter le métabolisme de base. Pour se faire il faut augmenter sa masse musculaire de manière modérée. Il vous faudra faire des séances de musculations de 20 minutes par jours, et éviter la sédentarité. L’augmentation de votre métabolisme basique, vous aidera à perdre en dormant 5 à 8 % de calories en plus qu’une personne sédentaire.

Les solutions Espritphyto
MONAPHARM - KILOCONTROL ESPRITPHYTO - HUILE DE KRILL PURE - 60 CAPSULES ALPEN - NOUVELLE EDITION - MAIGRIR AVEC LA MÉTHODE MONTIGNAC
MONAPHARM – KILOCONTROL ESPRITPHYTO – HUILE DE KRILL PURE – 60 CAPSULES ALPEN – NOUVELLE EDITION – MAIGRIR AVEC LA MÉTHODE MONTIGNAC
KiloControl, Oméga 3 de dernière génération.KILOCONTROL (Brûleur de graisses dernière génération) va permettre :
– d’aider à déstocker et à brûler les graisses superflues;
– à prévenir l’apparition de nouvelles graisses et permet une élimination des graisses de réserve superflues;
– Il apporte des acides gras libres (sans GLYCEROL) pour un effet bénéfique sur l’organisme avec une diminution du taux de glycérides dans le sang.
– est une source d’énergie utilisée directement dans le métabolisme, déstocke les réserves des graisses et active leur dégradation (lipolyse), pour une silhouette affinée.
Le Krill est une source naturelle incomparable de protéines, d’acides gras oméga-3 (DHA et EPA), d’antioxydants puissants, de phospholipides, d’enzymes digestives actives, d’acides aminés essentiels, de fibres, de glucosamines, de phytostérols, de vitamines, de minéraux et d’ oligo-éléments ainsi que d’astaxanthine.
L’astaxanthine est un puissant antioxydant de la famille des caroténoïdes.
Elle exerce une action contre les radicaux libres jusqu’à 50 fois plus efficace que la vitamine E ou le bêta-carotène.
Dans les années 80, Michel Montignac crée l’amaigrissement par les Index Glycémiques et publie le fameux « Je mange donc je maigris » qui bat tous les records de vente dans son domaine : Plus de 16 Millions d’exemplaires. Ses livres sont aujourd’hui publiés dans une quarantaine de pays et traduits en plus de 25 langues, et cette méthode est toujours une référence en matière de minceur.

5 COMMENTAIRES

  1. […] Tout d’abord il a une action sur les facteurs endocriniens et une gestion du métabolisme des graisses à l’aide de différents actifs (Gattilier, gotu kola, lécithine de soja, ginkgo biloba, magnésium, vitamine B6, potassium, sélénium). Ainsi il régule le taux d’hormones et permet de réduire la cellulite qui est dû à un dérèglement de ses hormones. […]

LAISSER UNE RÉPONSE

Trouvez le nombre : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.