Le mini jeûne pour maigrir

Le mini jeûne pour maigrir

2565
0
PARTAGER
Jusqu'à -25% sur dès 2 unités identiques Fenioux

Longtemps contesté par les médecins, le jeûne trouve depuis peu une place dans les stratégies minceur et de régulation du poids. A condition d’être de courte durée.

Pas question de se lancer dans un jeûne de plusieurs jours, trop contraignant, mais de sauter un repas de façon à ne pas consommer d’aliments pendant 16 heures –au maximum 20 heures- sur une journée de 24 heures. Au bout de 12 heures sans manger, l’organisme puise dans sa masse graisseuse pour assurer le bon fonctionnement des fonctions vitales. Cette restriction calorique permet ainsi de perdre ses kilos à son rythme, sans trop de frustrations ou de débloquer un amaigrissement.

Le mini jeûne : quand on veut

On peut choisir de ne pas manger le matin, le petit déjeuner se résumant à boire du thé, une tisane ou de l’eau sans sucre à volonté. La reprise alimentaire est possible entre 12h30 et 13h si on a dîné la veille à 20H. Si on saute le repas de midi, il faut manger tôt le matin pour dîner pas trop tard. On peut également opter pour un jeûne le soir. Ce programme peut être pratiqué une à trois fois par semaine, et pas deux jours successifs. Une fois les kilos perdus, on peut stabiliser en effectuant un jeûne une fois par semaine ou après des excès.

Les conditions du mini jeûne

Le jeûne n’est pas conseillé aux enfants, aux femmes enceintes ainsi qu’aux personnes suivant des traitements lourds. Pour perdre du poids, il faut par ailleurs veiller à manger sainement en dehors des périodes de jeûne. On ne se prive de rien, mais on évite toutefois le sucre, la charcuterie, le fromage et l’alcool. On consomme davantage de légumes, de fruits et suffisamment de protéines. Il faut également boire abondamment, au moins deux litres d’eau.

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Trouvez le nombre : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.