Le cancer de la prostate

Le cancer de la prostate

1478
0
PARTAGER
Jusqu'à -25% sur dès 2 unités identiques Herboristerie de Paris

Le cancer de la prostate est le cancer masculin qui touche le plus d’homme. C’est à partir de l’âge de 50 ans que les risques d’avoir un cancer de la prostate sont les plus élevés. C’est pourquoi on commence à s’interroger sur ce qu’est ce cancer, les risques qui y sont liés, les moyens de le diagnostiquer, ainsi que les chances de guérison. 

Qu’est-ce que la prostate ?

La prostate est un organe masculin situé en dessous de la vessie qui est à la foi une glande et un muscle de la taille d’une châtaigne.  Son rôle est de produire des sécrétions qui entrent dans la  composition du sperme. Elle a une structure en deux zones: une zone glandulaire centrale, et une zone musculaire et fibreuse périphérique. La zone glandulaire est celle qui fabrique les sécrétions, la zone musculaire se contracte. La prostate est présente dès la naissance, et devient fonctionnelle sous l’influence des hormones sexuelles à la puberté.

Qu’est-ce que le cancer de la prostate ?

Le cancer de la prostate est déclenché lorsqu’il y a apparition de cellules cancéreuses au niveau de la zone glandulaire. Le cancer est difficilement détectable au début car il est microscopique. Il évolue ensuite par multiplication des cellules cancéreuses en foyers, qui grossissent et qui touche de plus en plus de tissus glandulaires jusqu’à atteindre l’extérieure de la prostate. Des cellules cancéreuses migrent par la suite dans le réseau lymphatique pour se fixer sur les ganglions. Elles migrent aussi via le circulation sanguine infectant d’autres tissus et organes en formant des métastases. Dans le cas du cancer de la prostate les métastases atteignent d’abord les os.

Au cours de l’évolution du cancer de la prostate, les foyers de cellules se développent et atteignent les tissus qui entourent la prostate, on parle alors d’un cancer à extension locorégionale.

Le cancer de la prostate évolue lentement pour des périodes de 10 à 15 ans. Mais il est important de le diagnostiquer au plus tôt durant son stade précoce pour un maximum de chances de guérison. Il existe tout de même des formes de cancer de la prostate qui sont plus agressives avec une évolution plus rapide en seulement 5 ans.

Quel sont les symptômes du cancer de la prostate ? Comment le diagnostiquer ? 

Le cancer de la prostate peut ne présenter aucuns symptômes lorsqu’il est à un stade précoce et localisé dans la zone glandulaire. Au stade précoce le meilleure moyen de le détecter est de faire un dosage de PSA un marqueur ou antigène spécifique du cancer de la prostate, après une prise de sang. Un dosage élevé indique de grandes chances de diagnostiquer le cancer. Une biopsie peut être pratiquée par la suite pour analyser les tissus et avoir une confirmation du diagnostique.

Par ailleurs des symptômes peuvent se manifester tels que l’envie fréquente d’uriner dû à une augmentation du volume de la prostate. A un stade très avancé, et lorsqu’il y a des métastases osseuses il y a des douleurs osseuses au niveau du bassin de la colonne vertébrale, du bassin et des membres inférieurs.

Il est possible de détecter le cancer à ses débuts par un toucher rectal pour vérifier la consistance de la prostate. Si nécessaire le médecin peut demander un dosage PSA.

Quels sont les traitements du cancer de la prostate ?

Cancer localisé au niveau de la prostate et peu évolué

Dans ce cas-ci il faut soit retirer par ablation l’ensemble de la glande et des vésicules séminales en réalisant une prostatectomie totale, soit il faut détruire les tissus de la glande par radiothérapie.

Dans le cadre d’une prostatectomie totale, l’hospitalisation varie de 3 jours à une semaine. Il faut qu’un mois après le taux de PSA soit descendu à 0. Cette opération est préférée pour les patients les plus jeune, à partir de 70 ans la radiothérapie est proposée au patient.

La radiothérapie donne des résultats équivalent à la chirurgie oblative, mais le traitement dure plus longtemps pour une durée d’environ une semaine. On délivre une dose de “rayons” par petites quantités chaque jour pour réduire les risques de complications. Mais peuvent apparaître des cystites ( inflammations de la vessie) ou des rectites ( inflammation du rectum). Dans le cas de la radiothérapie, le PSA descend plus longuement, et nécessite  parfois une année pour tombé à 0.

Traitement du cancer évolué

Dans le cadre d’un stade évolué du cancer, il n’est plus possible de guérir le patient, dans ce cas là on propose des traitements hormonales de manière à ralentir l’évolution du cancer.  L’évolution du cancer de la prostate est liée à la production d’hormone. Ces traitements vont supprimer la sécrétion de ces hormones et ralentir l’évolution de la croissance de la tumeur, mais cela dépend de l’agressivité des cellules cancéreuses.

Traitement des symptômes de la prostate par la phytothérapie.

L’huile de pépin de courge

L’huile de pépin de courge est très riche en acide linéique un acide gras essentiel qui améliore les symptômes de la prostate. Il permet d’avoir un meilleure confort urinaire et de la prostate.

L’ortie

L’ortie permet de diminuer le volume de la prostate et améliore le flux urinaire. Elle permet de retrouver un meilleur confort urinaire.

 

Les solutions Espritphyto
NATURLAND - EXTRAIT FLUIDE BIO - BRUYÈRE, BUSSEROLE, BOULEAU, ORTIE NATURLAND - PROSTA 400 - 45 VÉGÉCAPS ESPRITPHYTO - HUILE DE PÉPINS DE COURGE - 120 CAPSULES
NATURLAND – EXTRAIT FLUIDE BIO – BRUYÈRE, BUSSEROLE, BOULEAU, ORTIE NATURLAND – PROSTA 400 – 45 VÉGÉCAPS ESPRITPHYTO – HUILE DE PÉPINS DE COURGE – 120 CAPSULES

La Busserole et l’Ortie aident également à retrouver un bon Confort Urinaire.
Les Feuilles de la Busserole favorisent les fonctions d’élimination de l’organisme notamment chez la Femme. La Racine d’Ortie possède des vertus avantageuses pour le Confort Urinaire des Hommes de plus de 50 ans.
Le complément alimentaire Prosta 400 Naturland contient l’huile de pépins de courge qui favorise le confort urinaire chez l’homme. L’huile de pépin de courge a été obtenue par extraction au CO2 supercritique. Ce procédé d’extraction ultramoderne est une garantie de qualité : il permet d’obtenir des extraits 100 % naturels et sans résidus de solvant d’extraction. L’huile de Pépins de Courge est traditionnellement utilisée pour améliorer l’évacuation urinaire et pour favoriser le confort urinaire et prostatique chez le sujet masculin. Elle contient des stérols qui ont une activité particulièrement bénéfique chez les personnes souffrant d’hypertrophie bénigne de la prostate

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Trouvez le nombre : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.