Comment fonctionne les vaccins ?

Comment fonctionne les vaccins ?

1005
0
PARTAGER
vaccin
vaccin
Jusqu'à -25% sur dès 2 unités identiques Herboristerie de Paris

Les vaccins nous en avons tous entendu parler, ils aident notre système immunitaire à nous protéger contre de nombreuses infections qui peuvent être mortelles telles que la peste, le choléra, la grippe, la tuberculose et la variole.

Quand sont apparus les premiers vaccins ?

C’est au 10ème siècle en Chine que tout a commencé. En effet, on a remarqué qu’une personne ayant contracté une première fois une maladie et qui en guérissait, ne contracterai pas la maladie une seconde fois. De plus, on a isolé deux types de personnes: ceux qui contractent la maladie et qui présentent des symptômes graves et ceux qui contractent la maladie sous forme bénigne. C’est ainsi que l’on a démontré le rôle protecteur de la première infection.

C’est en 1774 qu’ apparaît la notion d’immunité croisée. Elle consiste à s’immuniser avec un agent voisin de l’agent responsable de la maladie. En 1798, le médecin Edward Jenner a démontré que le virus responsable de la vaccine (maladie du bétail) peut protéger contre le virus de la variole.

Par la suite, le docteur Pasteur créé des vaccins en atténuant la virulence d’agent infectieux. Cependant, ce type de vaccin reste risqué car l’agent infectieux est vivant. Peu d’années après sont apparus les vaccins contre la peste, le choléra, la tuberculose, la typhoïde…

Les anatoxines: des vaccins particuliers

Les anatoxines sont des toxines modifiées de manière à neutraliser leurs effets toxiques sur l’organisme. Elles sont utilisées suite à une infection comme vaccins pour protéger contre l’effet de toxines. En effet, il existe des agents infectieux qui produisent des toxines mortelles. Le vaccin n’agit pas sur l’agent infectieux mais sur la toxine.

Le rôle protecteur des vaccins

Avant l’apparition des vaccins, il y avait de nombreuses épidémies qui causaient de nombreuses pertes humaines. Les vaccins ont permis de baisser considérablement le nombre de décès grâce à un recul de ces maladies infectieuses. Lorsque l’on se vaccine on ne le fait pas uniquement pour soi, en se protégeant on évite que l’agent infectieux ne prolifère et n’affecte d’autres personnes. Ainsi les vaccins sont plus qu’une protection individuelle, ils représentent une protection pour toute une population.

Comment le vaccin nous protège t-il ?

Les agents infectieux ou les toxines représentent des corps étrangers qui sont reconnus par notre système immunitaire grâce à des antigènes spécifiques. Ainsi chaque agent ou toxine présente à sa surface un ou plusieurs antigènes spécifiques.

Le système immunitaire se divise en deux: le système immunitaire inné et le système immunitaire adaptative. En règle générale, le système immunitaire inné correspond à un premier barrage de protection contre les agents infectieux, c’est lui qui va activer le système immunitaire adaptative. Le système immunitaire adaptative comprend les lymphocytes B qui après activation vont produire des anticorps spécifiques contre l’agent infectieux.

Lors d’une première infection avec un agent infectieux, le système immunitaire inné met du temps à réagir à ce nouvel entrant et le système immunitaire adaptative est activé tardivement. Le vaccin a pour rôle de présenter une première fois les antigènes d’un agent donné, ainsi, le système immunitaire réagira vite et de manière efficace face à une infection réelle. Ce principe est réalisable grâce à la  capacité “de mémoire” du système immunitaire.

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Trouvez le nombre : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.