Bébé se fait attendre … Que faire ?

Bébé se fait attendre … Que faire ?

163
0
PARTAGER
grossesse
grossesse
Jusqu'à -25% sur dès 2 unités identiques Fenioux

Le terme de votre grossesse est prévu pour demain… Comment provoquer l’accouchement le plus naturellement possible?

Lorsque le terme de la grossesse est atteint, on ne peut pas attendre plus de 4 jours. Au delà, il y a un risque d’accélération du vieillissement du placenta et une mauvaise oxygénation du bébé. Pour éviter le déclenchement artificiel de l’accouchement, on peut tenter de provoquer des contractions de façon plus naturelle que le gel de prostaglandines posé sur le col de l’utérus et la perfusion d’ocytocine. Même si ces solutions ne sont pas toujours efficaces, on ne risque rien à les essayer.

L’acupuncture

Prenez rendez vous chez un acupuncteur, certains points peuvent faciliter les contractions de l’utérus. Chez vous, demandez à votre compagnon de masser le point situé dans le creux à la base du gros orteil. La pression doit être suffisamment forte et durer au moins 10 minutes, sur les 2 pieds.

Espritphyto vous conseils : Zen’Arôme – Chaussette SPA & Réflexologie

Chaussette SPA & Réflexologie Zen Arôme
Chaussette SPA & Réflexologie

Porter les chaussettes pendant 20 minutes apporte une hydratation intense des pieds grâces au gel actif riche en huile de Jojoba, huile d’olive, vitamine E et huiles de lavande. Les pieds retrouvent ainsi douceur et souplesse.

Les chaussettes dispose d’une impression en français indiquant les différentes zones de réflexologie. Procédez à de légères pressions sur les différents points pour exercer un massage efficace.

À savoir que la réflexologie  aide à activer la circulation sanguine et lymphatique, mobilise les déchets, stimule les émonctoires et favorise l’homéostasie. Elle se pratique en exerçant une pression soutenue, avec le bout des doigts, sur des zones ou des points réflexes situés sur les pieds, les mains ou les oreilles. Ces points correspondent à des organes ou des fonctions organiques. Vous retrouvez ainsi, de manière naturelle, équilibre et harmonie.

Une tisane

Durant le dernier mois de grossesse, pour préparer l’utérus aux contractions, vous pouvez boire chaque jour une tisane composée de feuilles de framboisier (3 cuillères à soupe dans 500ml d’eau). Quelques jours avant le terme, préparez-vous une tisane plus tonique composée de 3 clous de girofle, 3 bâtons de cannelle et 3 graines de cardamome à laisser infuser dans 500ml d’eau.

Les câlins

Cette méthode est dite à « l’italienne ». Faire l’amour peut provoquer des contractions. L’orgasme, tout d’abord, mais aussi le sperme du compagnon, qui contient des prostaglandines stimulantes sur les fibres musculaires de l’utérus.

L’ostéopathie

Des manipulations douces du bassin, des sacro-iliaques ou des ligaments qui entourent l’utérus peuvent libérer les tensions qui gênaient le déclenchement des contractions ou qui empêchaient le bébé à solliciter le col de l’utérus.

L’homéopathie

Parfois l’accouchement ne se déclenche pas parce que vous êtes angoissée. Le remède Actea Racemosa peut vous aider à gérer vos peurs. Prenez une dose en 12CH  (3 fois par semaine). Pour préparer le col et l’utérus, prenez aussi du Caulophyllum et de l’Arnica (5 granulés par jour en 9CH durant le dernier mois de grossesse).

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Trouvez le nombre : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.